- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

La Marie-Jésus

C.François - J.Villard -1935 -



Ecoutez la chanson :



Gilles et Julien


C'était tout de même un beau bateau
Et quand on s'en allait sur l'eau
A bord on était bien tranquille
Ses flancs n'avaient pas de décors
Mais quand soufflait le vent du nord
On rigolait sous l'écoutille

Il s'appelait la Marie-Jésus
Et de tous ceux qu'on avait vus
C'était ben lui le mieux foutu

Il était rusé et peinard
Il se faufilait en fouinard
Au milieu des rues de tempête
Et quand il arrivait au port
Tout vicieux il frottait son corps
Au long des belles goélettes

Il s'appelait la Marie-Jésus
Et de tous ceux qu'on avait vus
C'était ben lui le mieux foutu

A la pêche il en prenait tant
De ces poissons au ventre blanc
Que les coffres ouverts sous la lune
Avaient des reflets fabuleux
Et ça apparaissait à nos yeux
Comme bourrés de blanches tunes

Il s'appelait la Marie-Jésus
Et de tous ceux qu'on avait vus
C'était ben lui le mieux foutu

Dans la cabine y'avait au mur
Le portrait d'la femme à Arthur
Arthur c'était le capitaine
Il la voyait une fois par an
Il aimait mieux son bâtiment
C'était là qu'il avait sa chaîne

Il s'appelait la Marie-Jésus
Et de tous ceux qu'on avait vus
C'était ben lui le mieux foutu

Pourtant c'est le sort des bateaux
Celui là qu'on disait si beau
Et préservé par la Madone
Il a coulé un beau matin
Où c'que l'Bon Dieu remuait du grain
Et ça n'a étonné personne

C'était l'plus beau qu'on avait vu
Il s'appelait la Marie-Jésus
Ça n'empêche pas qu'il est foutu
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

La mer : Une anthologie 1923-1946

..
.