- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

A Nantes, vient d'arriver


Ecoutez la musique :


Dans le port il est arrivé,
Dans le port il est arrivé
Un navire en cuivre doublé,
Un navire en cuivre doublé
Que personne n'a visité,
Que la fille d'un conseiller.

Refrain :
Par ma foi, j'donnerai bien cinq sous,
Pour passer la barque avec elle,
Par ma foi j'donnerai bien cinq sous,
Pour passer la barque avec vous !

Que personne n'a visité (Bis)
Que la fille d'un conseiller (Bis)
Dans un canot ayant sauté
Elle dit : nage à aborder !

La fille d'un pied léger
dans le navire elle a sauté...

Le capitaine a deviné
Quel profit il pourrait trouver...

S'il était assez fortuné
Pour qu'elle voulut l'épouser...

Aussi d'un air très empressé
Au devant d'ell' s'est présenté...

Mais tout bas il a ordonné
De lever l'ancre et s'éloigner...

La belle voulut protester
Le marin n'a rien écouté...

Un mois après s'étant aimés,
Ils éraient tous deux mariés...
 
Pendant ce temps le conseiller
En tous lieux sa fille cherchait !...

 Quelque fut l'argent dépensé
On fut dix ans sans les trouver...
 
A Nantes un jour est arrivé
Des Indes un vaisseau chargé...
 
 De cachemires, de cafés,
Et tous les gens de la cité...
 
Etant allés les marchander
Ont vu la fille du conseiller...
 
Ayant assis à ses côtés,
Six enfants aux cheveux bouclés...
 
Le grand-père étant arrivé,
Les a tous les six embrassés...
 
Puis en voyant l'or amassé,
Il a aisément pardonné...
 
En disant : j'avais bien pleuré
Maintenant, je vais m'égayer...
































..
.